pipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipipi

à Lou, Kaori, Morgane, Gaïa, Gaël, Lila, Rose

Aux enfants, aux mouflets, aux drôles, aux gamins, aux mômes,
aux bambins, aux mioches, aux moutards, aux pissous et pisseuses…

 

Vous l’avez deviné, je vais parler de
pipi !

Quand on part en voyage
c’est jusqu’au drap du dessous
On revient à la nage
drap dessus drap dessous

lune

Il fut un temps où les ATSEM s’appelaient encore les dames de service. L’une d’elles, tout à sa tâche ne supportait plus qu’un sale mioche pisse encore dans sa culotte alors qu’il avait atteint l’âge d’être propre sur lui. Elle lui a donc envoyé une mandale ! Le pauvre qui doit avoir maintenant la quarantaine doit encore en cauchemarder la nuit. D’ailleurs, peut-être fait-il encore sous lui en y repensant…  Cette anecdote me fut rapportée par la maîtresse de cette classe maternelle, outrée et en colère. Compatissant, mon sang ne fit ni une ni deux ! J’ai pris mon stylo et j’ai écrit ma première pièce de théâtre pour les mômes, « Les petits oublis ».

J’ai proposé ce texte à la Cie La Tramontane qui l’a accepté, monté et joué 250 fois dans les écoles de la République, non mais ! 

C’était en 1984…

Couverture originale au crayon du texte proposé à La Tramontane

couv crayon

p 1

page 2

Crayonné pendant l’écriture du texte

pas le facteur

p 3 (2)

Crayonné pendant l’écriture. Mon Loustic était bien coiffé…

cheveux

p 4 (2)

Crayonné bien sage

grenadine

p 5 (2)

p 6 (2)

accordéon

Ma première chanson !

p 7 (2)

à l'accordéonp 8

Le gardien de prison tel qu’il était dans le spectacle

le vieillard

p 9

Un gardien de prison qui fait pipi tout du long, avouez que c’est drôle !

gardien de prison

p 10p 11

françois

p 12p 13

couv couleur

En 2001 j’ai retravaillé le texte pour être lu et je l’ai proposé à France Culture qui l’a diffusé sous le titre « Les petits Zoublis ».

Ami pissous (et baffé) de la maternelle de l’école publique de B. en Vendée, tu étais vengé !

pisseur

lettre

zoublis

Voici le début du texte pour France Culture, Loustic a remplacé François et les draps soupirent sur un fil…

Imaginez, tout est blanc. Quand les draps sèchent tout est blanc. On ne voit ni la maison ni le jardin, on ne voit rien.
Que les draps qui dansent sur un fil en soupirant :
-Ah je te jure, se faire brosser chaque matin, ça use c’est sûr nos fils de lin !
Imaginez, tout est blanc. Quand les draps sèchent tout est blanc. On ne voit plus la maison ni les sapins, on n’y peut rien.
Que les draps qui claquent sur le fil en soupirant :
-Nous le savons qu’on ne tient plus que par un cil, c’est sûr on file un mauvais coton !

Quand cette histoire commence, Loustic et sa voisine Grenadine jouent à cache-cache entre les draps qui sèchent.

 

Grenadine :

Cache-cache
ou laitue
si le loup léchait
il te mangerait
tous tes osselets.

Loustic :

Cache-cache
nez pointu
si le loup mordait
il te croquerait
un des deux mollets.

à l'accordéon 2

J’ai aussi fait des dessins de pipi pour
« Qui c’est qui commande ? »
un texte de Julie Perrochaud,
mais ceci est une autre histoire…

pipi copie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *